Quelle est la signification du drapeau français

Quelle est la signification du drapeau français ?

Toutes les nations possèdent des emblèmes officiels. Concernant la France, chacun de nous se représente sans peine le drapeau français comme un rectangle composé de trois bandes verticales dont les couleurs sont le bleu, le blanc et le rouge.

Les symboles français et leur signification font partie, en effet, des aspects culturels à connaître ! Nous savons également que ce sont les révolutionnaires qui ont joué un rôle prépondérant lors de la création de cet emblème. Pourtant, notre cher pavillon national n’a pas toujours été représenté sous sa forme actuelle. 

Le drapeau français

 

Quelle est la signification des couleurs qui le composent ? Quels personnages historiques ont joué un rôle important dans sa conception ? Quelle est plus précisément l’histoire du drapeau tricolore ? Bref, que signifie le drapeau français ?

Si nous évoquons une pièce de tissu le plus souvent de forme rectangulaire qui flotte sur les bâtiments publics et qui sert d’emblème à un pays, il est aisé de comprendre que nous faisons allusion à un « drapeau ». L’article 2 de la Constitution de 1958 est explicite sur ce point : « L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge ».

Rappelons que le drapeau tricolore et l’hymne national, la célèbre Marseillaise, font partie des symboles de la République française (contrairement aux stéréotypes sur les Français, le fameux coq gaulois, lui, n’est pas un symbole officiel !) Présente dans les mairies de communes de France, le buste de Marianne nous rappelle que ce personnage féminin incarne la République depuis les années 1880.

Le drapeau français

 

Que signifient les couleurs du drapeau français ?

 

Le symbolisme des couleurs varie en fonction des époques, des continents et des cultures. Le bleu renvoie aux éléments naturels. Il est à la fois un symbole de sérénité et de mélancolie. Le rouge est associé à un danger, à la colère ou au sang versé mais aussi à la passion amoureuse. Quant à la couleur blanche, elle représente la pureté, la paix et le divin.

N’oublions pas cependant que certaines cultures asiatiques font du blanc la couleur qui doit accompagner les défunts vers la perfection. Le blanc, symbole de la monarchie de droit divin, fait référence à la fameuse fleur de lys. Le bleu et le rouge sont, quant à eux, associés à la ville de Paris par bon nombre d’historiens. D’autres spécialistes pensent pourtant que l’association bleu-blanc-rouge est caractéristique de la dynastie des Bourbons au 17e et au 18e siècles.

 

Que symbolise le bleu dans le drapeau français ?

 

La couleur bleue, comme les deux autres couleurs, se retrouve dans bon nombre de drapeaux étrangers tels que ceux des Pays-Bas, des Etats-Unis ou encore du Royaume-Uni. Avez-vous remarqué que le drapeau néerlandais reprend les couleurs françaises mais est composé de bandes horizontales ?

Le bleu est associé à la France depuis l’époque de Clovis, le premier roi à avoir fait de cette couleur celle de l’Armée. Sur le drapeau français, le bleu est traditionnellement « attaché à la garde du pavillon », suite à l’ordre voulu par le peintre Jacques-Louis David.

 

Le blanc, symbole d’une monarchie bridée

 

Ce n’est pas un hasard si la couleur blanche se situe entre les deux autres : en républicains convaincus, les concepteurs de cet emblème ont voulu sans doute rappeler que la monarchie doit être encadrée. En effet, le blanc se trouve comme « emprisonné » entre les deux autres couleurs comme si elles étaient les garantes du « contrôle » du peuple exercé sur la royauté. Le blanc est communément associé à la monarchie.

A l’époque des Croisades, la croix blanche évoquait l’archange Gabriel et, à partir de la Guerre de Cent ans, elle s’opposa à la croix rouge des Anglais. De même, la bannière de Saint-Michel, représentant une croix blanche sur un fond bleu, a été utilisée par les troupes royales au 18e siècle.

la bannière de Saint-Michel

 

Que signifie le rouge sur le drapeau national français ?

 

Le 15 février 1794, le drapeau national tricolore est adopté officiellement mais aura à subir bon nombre de transformations. De 1814 à 1830, le retour de la monarchie imposa un étendard blanc qui fut adopté jusqu’à l’arrivée de Louis-Philippe 1er.

Lors de la Révolution de 1848, les insurgés cherchèrent à imposer une bannière rouge comme emblème du sang versé. Alphonse de Lamartine, homme politique et poète de l’époque, défendit avec ardeur le drapeau bleu-blanc-rouge en le présentant comme un symbole de la République et des victoires militaires françaises. « La France et le drapeau tricolore, c'est une même pensée, un même prestige, une même terreur au besoin pour nos ennemis. » La bannière tricolore, signe de fraternité et de concorde nationale, devait être maintenue face à un « drapeau de sang », symbole de division. Aujourd’hui encore, les historiens s’accordent pour dire que l’union de trois couleurs manifeste la cohésion des Français.

Révolution de 1848

 

La cocarde : un insigne au rôle historique majeur

 

Savez-vous que la cocarde a joué un rôle important dans l’histoire du drapeau national ? Durant la Révolution, elle fut d’abord verte en référence à la couleur de l’espérance. On raconte que la toute première cocarde était formée de la feuille d’un arbre mais il est plus probable qu’il s’agissait en fait d’un simple ruban vert. Camille Desmoulins, journaliste et avocat de l’époque, utilisa la cocarde comme un insigne pour identifier les premiers révolutionnaires.  

Quant à la Garde nationale, elle arborait une cocarde bicolore qui mettait à l’honneur le bleu et le rouge. Le marquis de La Fayette, commandant de cette milice citoyenne, raconte que, quelques jours après la Révolution, il eut l’idée d’ajouter la couleur blanche. Rappelons aussi que, le 17 juillet 1789, à la demande du maire de Paris, pour marquer une forme d’unité nationale et en signe d’apaisement, le roi de France accepta d’accrocher à son chapeau une cocarde rouge et bleue aux couleurs de la capitale.

Garde nationale

De nos jours, la cocarde est arborée dans de nombreuses situations mais son usage est réglementé ! Les couvre-chefs de nombreux uniformes comme ceux de la Garde républicaine sont ornés d’une cocarde au même titre que le célèbre bicorne des élèves de la prestigieuse Ecole polytechnique.

Jean-Luc PICHON - 07/09/2021

Nos suggestions d'articles

Les habitudes culinaires françaises

Jean-Luc PICHON - 20/01/2021
Culture & traditions

Croissant, Baguette et Camembert: La cuisine et gastronomie française

Vocabulaire et traditions des fêtes de fin d'année

Jean-Luc PICHON - 04/12/2020
Culture & traditions

Decouvrez les traditions françaises à Noël et au Nouvel An.

Bande dessinee

Quelques bandes dessinées francophones

romain - 09/07/2020
Culture & traditions

Dans le domaine de la BD la France, comme la Belgique, compte un grand nombre d’auteurs réputés.