Les plus grands films français de tous les temps

Les plus grands films français de tous les temps

Publié le 14.02.2019, par Jean-Luc | categorie Culture & traditions

Mondialement apprécié et récompensé, le cinéma français est réputé pour l’excellence de ses acteurs et pour la beauté de ses réalisations. Beaucoup de personnes qui désirent apprendre le français trouvent dans certains films une aide précieuse pour accomplir des progrès mais aussi pour mieux appréhender la culture française.

Mais quels films peuvent être considérés comme des modèles de leur genre tout en étant utiles à toute personne désirant consolider ses compétences linguistiques ?

Le cinéma et la France, c’est une longue histoire d’amour ! Un des premiers films de l’Histoire, l’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat, n’a-t-il pas été présenté en 1895 par deux Français, les Frères Lumière ? Sorti en 1902, Un voyage dans la Lune de Georges Méliès nous confirme, en outre, que les Français ont été aussi des précurseurs dans le domaine des trucages.

Le top des films français

Mais comment définir un grand film ? Sans doute pourrait-on avancer qu’il s’agit d’une réalisation qui a marqué une génération et qui continue à être une référence pour les cinéphiles.

Les grands films français ont ceci de particulier qu’ils sont « portés » par des acteurs qui crèvent l’écran et qui ont la capacité de nous émouvoir. Ces œuvres, qui font la part belle à la psychologie et non au spectacle pur ou aux effets spéciaux racoleurs, peuvent aussi être marquées par une volonté d’engagement politique. Le cinéma d’auteur incarne cette volonté farouche de ne pas être tributaire du monde cupide des producteurs.

Ses représentants affirment haut et fort qu’un film doit demeurer la création originale d’un metteur en scène. Mais un cinéma qui se veut non commercial suppose l’existence d’organismes de financement publics. Ce rôle essentiel est rempli en France par le Centre national du cinéma et de l’image animée, plus connu sous le nom de CNC. Ce soutien financier peut également émaner de filiales de chaînes de télévision telles que France 2, France 3 ou Arte.

Films comiques et comédies romantiques françaises

La France compte bon nombre de grands films comiques dont certains font l’admiration des critiques et(ou) du public depuis de longues années. Sorti en 1966, La Grande Vadrouille de Gérard Oury en constitue sans doute l’un des meilleurs exemples. Grands comiques français, Louis de Funès et Bourvil y campent respectivement un chef d’orchestre et un peintre en bâtiment qui doivent conduire en zone libre trois aviateurs britanniques. D’ailleurs, la comédie française en général est un type de films qui est particulièrement bien représenté. Elle peut prendre un aspect romantique dans l’Arnacoeur de P. Chaumeil, par exemple.

Les films d’animation

Le cinéma français, c’est aussi les films d’animation. N’oublions pas que l’Hexagone bénéficie dans ce secteur d’une expertise reconnue. Les dessins animés français s’exportent bien et les emplois dans ce domaine représentent plus de six mille personnes. Par exemple, Persépolis, de la franco-iranienne Marjane Satrapi, évoque de nombreux thèmes tels que la répression politique des gardiens de la révolution, les épreuves vécues par la population, les horreurs de la guerre, l’exil, ou l’importance du noyau familial pour surmonter les difficultés du quotidien. A travers un récit de science-fiction, le film de René Laloux La Planète sauvage sorti en 1973 est une allégorie sur l’importance de la culture et de l’éducation. Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet est aussi un film réussi. Pour les plus jeunes, les réalisations de Michel Ocelot ( Azur et Asmar, Kirikou et la sorcière) mais aussi Zarafa de R. Bezançon et J.-C. Lie sont de bons exemples de films pour enfants .

Les films fantastiques

Les films français incluent aussi des chefs-d’œuvre du cinéma fantastique. Parmi ces films, il en est un qui occupe une place de choix : il s’agit de La Belle et la Bête de Jean Cocteau. Ce film mérite d’être vu et revu tant il émeut par son aspect poétique et onirique qui lui confère une dimension intemporelle. Jean Marais et Josette Day sont absolument inoubliables et nous invitent à méditer cette phrase : « L’amour peut faire qu’un homme devienne bête, mais l’amour peut faire aussi qu’un homme laid devienne beau ».

Les films extraits d’œuvres littéraires

On ne peut évoquer les meilleurs films français sans faire allusion (de manière légèrement partiale, nous vous le concédons) aux films qui ont pour cadre le sud de la France. La « trilogie marseillaise » composée de Marius (1931), Fanny (1932) et César (1936) constitue à ce sujet un des plus illustres témoignages de la vie dans la cité phocéenne et de l’esprit méditerranéen. La fameuse partie de cartes est une scène d’anthologie et nous ne nous lasserons jamais d’écouter l’accent chantant du grand Raimu.

Traits-d’union entre la littérature et le septième art, les adaptations cinématographiques d’œuvres littéraires permettent de faire d’une pierre deux coups : le livre est un outil pour améliorer ses aptitudes écrites tandis que le film consolide la compréhension orale. Ainsi, une adaptation qu’on a aimée nous poussera-t-elle à nous (re)plonger dans l’œuvre initiale. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à voir ou à revoir Jean de Florette de C. Berri, Cyrano de Bergerac de J.-P. Rappeneau (Gérard Depardieu obtint pour son rôle de Cyrano le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes en 1990), les Misérables de R.Hossein ou le Nom de la Rose de J.-J. Annaud.

Les grands classiques

D’autres œuvres méritent le plus grand respect tant elles ont influencé leur époque. C’est le cas des grands films de la Nouvelle Vague, célèbre courant cinématographique qui a vu des metteurs en scène tels que F. Truffaut (Jules et Jim), J.-L. Godard (Le Mépris) ou C. Chabrol (Le Beau Serge, la Cérémonie,…) accéder à la notoriété.

Sans appartenir à des courants spécifiques, certains films constituent enfin des références incontournables qui ont ému des générations de spectateurs. Impossible de donner une liste exhaustive de ces films français cultes mais des réalisations comme Les enfants du Paradis de Marcel Carné (1945), Le Salaire de la peur d’Henri-Georges Clouzot (1953), Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy (1964), Au Revoir des enfants de Louis Malle (1987) ou encore Van Gogh de Maurice Pialat (1991) sont à recommander sans réserve.

Même si, bien sûr, un classement des meilleurs films ne peut être que subjectif et incomplet, il est important de garder à l’esprit que le cinéma français regorge donc de centaines d’œuvres que les amoureux de la langue et de la culture françaises doivent connaître absolument !

Publié le 14.02.2019, par Jean-Luc | categorie Culture & traditions
CIA
sed porta. Donec odio luctus dolor.