Les clichés sur les Français : comment distinguer le vrai du faux ?

Les clichés sur les Français : comment distinguer le vrai du faux ?

Publié le 08.11.2018, par Jean-Luc | categorie Culture & traditions

Inconditionnels de la baguette et du fromage, peu travailleurs, râleurs et arrogants mais aussi élégants et gastronomes. Vous avez deviné : il s’agit des fameux clichés sur les Français. En effet, un certain nombre d’idées reçues, souvent paradoxales, collent à la peau des habitants de l’Hexagone.

Pour quelles raisons sont-elles si persistantes ? Par quels facteurs historiques pouvons-nous expliquer l’existence des stéréotypes ? Comment nous situons-nous par rapport à nos voisins européens ? Prenez donc un échantillon de personnes non natives et demandez-leur quels sont les stéréotypes qu’elles associent aux Français. Vous ne serez pas au bout de vos surprises !

Après ce rapide remue-méninges, vous constaterez que beaucoup d’idées plus ou moins justifiées reviennent régulièrement.

Le cliché français en quelques mots :

S’il fallait rapidement donner un aperçu des préjugés sur les Français les plus courants, voici ce qu’on obtiendrait :

1) Côté vestimentaire, le Français typique porte un béret, un foulard rouge et un gilet à rayures appelé « marinière ».
2) Les Français aiment se déplacer avec une baguette sous le bras car ils en mangent tous les jours sans modération
3) La cuisine et les repas occupent une place particulièrement importante dans leur vie. La France est le pays du fromage, du vin rouge, des escargots et des cuisses de grenouilles.
4) Les Français travaillent peu, affectionnent particulièrement les vacances et aiment manifester ou faire la grève pour n’importe quelle raison.
5) Les Françaises incarnent une certaine élégance, sont particulièrement attentives à leur ligne et aiment la haute-couture
6) Les Français, surtout à Paris, ne sont pas des modèles de politesse : ils sont très directs voire arrogants et condescendants envers les autres, surtout avec les touristes
7) Les Français sont adeptes de la galanterie et sont très romantiques
8) Ils ne sont pas des exemples en matière d’hygiène, ce qui explique leur goût prononcé pour le parfum
9) Les Français ne sont pas les premiers de la classe quand il s’agit de s’exprimer dans une langue étrangère.
10) Raffiné et curieux de tout, le Français aime la littérature, les « cafés philo » et les débats interminables pour changer le monde

Chaque stéréotype français contient une part de vérité

Concernant la baguette, les 35 000 boulangeries qui existent en France vendent près de six milliards de baguettes par an. Autrement dit, même si la consommation de pain diminue en France chaque année, les Français ne sont pas prêts à délaisser leur sacro-sainte baguette !

En Europe, les Français ne sont pas les plus gros consommateurs de pain. Les Allemands, les Bulgares, les Serbes, les Chypriotes et les Grecs sont largement devant nous. Ainsi, avec 85 kg par personne et par an, les Allemands font figure de champions par rapport à nos modestes 58 kg annuels.

En ce qui concerne les habitudes culinaires françaises, Il est vrai que le repas est un moment privilégié. En France, contrairement à l’Allemagne ou à la Suisse, la pause déjeuner peut dépasser une heure voire une heure trente. La  gastronomie française (surtout la pâtisserie) est mondialement réputée. Quant aux fameuses frites, autant dire tout de suite qu’on ne sait pas avec certitude si ce sont les Français ou les Belges qui les ont inventées.

Il est exagéré de dire que les Français travaillent peu. Certes, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine, ce qui est peu en comparaison avec l’Allemagne ou les Etats-Unis (40 heures). Cela dit, les Français sont 15% plus productifs que les Allemands et nous avons cinq semaines de congés payés par an comme dans beaucoup de pays.

Les Français grands consommateurs de fromage ? Sur ce point, pas de contestation possible ! Avec plus de 26 kilos de fromage engloutis par an et par personne, nous sommes indiscutablement ceux qui en raffolent le plus.

En ce qui concerne le surnom de « froggies » ou de « frog-eaters » que nos voisins d’outre-Manche nous attribuent, il ne semble pas justifié. N’oublions pas que les cuisses de grenouille sont consommées surtout pendant les fêtes ou dans les restaurants. En outre, on en mange aussi en Louisiane, aux Caraïbes, au Québec et dans certains pays d’Afrique. Ce n’est donc pas une spécificité française !

Tout cliché a une origine historique

De la même façon qu’il existe des clichés nationaux, il existe des clichés régionaux. Si vous avez vu le film « Bienvenue chez les Ch’tis », les méridionaux ont des idées reçues sur le climat et sur la mentalité des habitants de la région des Hauts-de-France (anciennement, le Nord-Pas-de-Calais). Dans ce film, les gens du Sud pensent qu’il fait toujours froid et pluvieux dans cette région alors que la Bretagne, la Normandie ou la région parisienne ont plus ou moins le même taux d’ensoleillement. Ne parlons pas des autres idées reçues qui associent cette région à la téléréalité, aux mines de charbon et au penchant prononcé pour les boissons alcoolisées !

Tous ceux qui ont déjà mis le pied en France ont pu constater que les Français arborant béret et gilet à rayures sont peu nombreux, c’est le moins qu’on puisse dire. Le béret est porté principalement par les Béarnais et par les Basques. Les bérets verts des légionnaires et les grands bérets des Chasseurs alpins sont également légendaires. La marinière, elle, était plutôt portée par les Bretons.

Ces derniers sont souvent perçus comme ayant la tête dure c’est-à-dire comme étant têtus. Le Breton typique refuse l’autorité extérieure (Astérix le Gaulois, qui se révolte contre les Romains, n’est-il pas breton ?). Si les Bretons défendent leur langue et sont fiers de leur drapeau, c’est qu’ils ont été victimes de préjugés au cours de l’Histoire. Aujourd’hui, le mot « plouc » est un terme péjoratif pour désigner une personne rustre, maladroite ou mal habillée. Eh bien, figurez-vous que certains historiens pensent que les Parisiens utilisaient ce mot au début du XXe siècle pour désigner les Bretons qui venaient chercher du travail dans la capitale !

Chacun d’entre nous possède donc un certain nombre d’opinions toutes faites et plus ou moins positives sur telle ou telle catégorie d’individus. Et les Français n’échappent pas à cette règle.
Certains stéréotypes sur les français peuvent prêter à sourire tant ils sont éloignés de la réalité tandis que d’autres sont très proches de la vérité et s’expliquent de manière rationnelle.

Pour vérifier l’exactitude des idées courantes sur les habitants de l’Hexagone, il n’y a rien de mieux que de venir sur place pour se faire sa propre opinion. Alors, le moment est venu de venir faire un séjour linguistique en France sur la Côte d’Azur !

Photo by: @Darren Coleshill

Publié le 08.11.2018, par Jean-Luc | categorie Culture & traditions
CIA
dolor. efficitur. dolor vulputate, nec odio ipsum facilisis elementum luctus Phasellus