Les Français et l’argent

Les Français et l’argent

Publié le 19.10.2018, par Alexandra | categorie Apprendre le Français

Stéréotype ou vérité ?

Peut-on facilement parler d’argent avec les Français ? Les Français les plus fortunés disent-ils publiquement qu’ils sont riches ? Cette relation à l’argent n’est-elle finalement qu’un des nombreux clichés sur les français?
En France, il est vrai que les gens ne donnent pas spontanément le montant de leur salaire et que montrer des signes extérieurs de richesse peut-être mal perçu. De plus, la France est souvent considérée comme un pays qui aime taxer les riches. Même si cette réputation tend à changer, nous connaissons tous des artistes ou des sportifs qui sont partis à l’étranger pour éviter de payer trop d’impôts.

L’argent dans le langage familier

Dans la langue de Molière, comme dans toutes les autres langues, de nombreux mots familiers ou mots argot servent à désigner l’argent en général. Le « fric », « l’oseille », le « blé », le « pognon », la « thune »,… sont autant de termes informels que les Français utilisent volontiers.
Il existe certaines expressions françaises comme par exemple celui qui dépense ses économies sans compter est qualifié de « flambeur ». A propos d’une personne très riche, les gens disent familièrement qu’il (elle) est « plein(e) aux as » tandis que celui qui n’a pas d’argent est « dans la dèche ».
Enfin, une personne avare a « des oursins dans les poches » (au cas où tu aurais oublié, je te rappelle que l’oursin est ce fruit de mer avec des piquants noirs qu’on voit souvent dans les restaurants d’Antibes). En Italie, « avoir les bras courts » est une expression équivalente. Quant aux Polonais, celui qui est peu enclin à dépenser a « un serpent dans la poche » !

Un pays qui a subi de nombreuses influences

Les interdits liés à l’argent s’expliqueraient par les influences du christianisme pour lequel la richesse matérielle est souvent opposée à la richesse spirituelle. N’oublions pas aussi que les Français ont hérité d’une mentalité rurale : les paysans évitaient de parler d’argent pour ne pas susciter de convoitise. Possédant toutes leurs économies à la maison, ils pouvaient en perdre la totalité en cas de vol.
En somme, les Français n’ont pas vraiment de vision capitaliste et libérale mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas préoccupés par l’argent. Redistribution et égalité sont simplement pour eux des valeurs qui ont leur importance. N’oublions pas que la Révolution française, un des symboles de la France, avait pour but de supprimer les inégalités sociales et d’abolir les privilèges !

Publié le 19.10.2018, par Alexandra | categorie Apprendre le Français
CIA
luctus mattis Lorem sem, libero. Aenean quis