Bandes dessinées

La bande dessinée pour apprendre le français

La bande dessinée – un outil parfait pour apprendre le français, quel que soit votre niveau !

Si tu as comme objectif d’apprendre le français ou de consolider tes compétences dans la langue de Molière, n’oublie pas que cette langue vivante ne s’apprend pas seulement grâce aux livres traditionnels (romans, recueils de poésies, récits autobiographiques, …). Parmi les outils alternatifs se trouvent aussi les bandes dessinées dont les illustrations facilitent la compréhension et dont les bulles (ou « phylactères » pour les connaisseurs) rendent la lecture plus vivante. Quels exemples de BD peut-on donner ? Pourquoi la bande dessinée est-elle intéressante pour l’apprentissage d’une langue ?

Les bandes dessinées et la littérature

Il est difficile de citer quelques bandes dessinées francophones tant le choix est immense ! Tu connais bien sûr Les Aventures de Tintin, les pérégrinations d’Astérix et Obélix, les déboires professionnels de Gaston Lagaffe et l’humour malicieux de Titeuf. Outre ces titres, il ne faut pas oublier des incontournables tels que Spirou et Fantasio, Thorgal, Lucky Luke, Gai-Luron, etc. Ces célèbres bandes dessinées, qui font la joie des petits et des grands, ont passionné des générations de lecteurs. D’ailleurs, la France, la Belgique mais aussi la Suisse sont historiquement attachés à cette forme d’expression. Parmi les auteurs français, Claire Bretécher (Agrippine, Tourista, …) ou encore l’auteur niçois Joann Sfar (Professeur Bell, Le Chat du rabbin…) jouissent d’une popularité méritée. Si tu aimes les univers plus sombres et la science-fiction, précipite-toi sur les albums d’Enki Bilal (Les Phalanges de l'Ordre Noir, Nikopol, Monstre, …). Quant aux auteurs belges, eux aussi ne manquent pas de talent ! Après avoir lu les œuvres de Franquin, Hergé ou Philippe Geluck (Le Chat, les Aventures de Scott Leblanc, …), tu pourras affirmer que leur art se situe à mi-chemin entre le dessin et la littérature. Si tu aimes les festivals, n’oublie pas de faire un saut à Angoulême, en Nouvelle-Aquitaine, pour voir le Festival International de la Bande Dessinée qui a lieu chaque année.

La BD, une ressource efficace et originale pour apprendre le français

Mais sais-tu que les bandes dessinées peuvent être de précieux alliés pour apprendre le français ? D’abord, ce sont des documents authentiques dans la mesure où ils n’ont pas été transformés ou simplifiés dans un but didactique. Certes, être face à ce type de documents augmente la difficulté de compréhension mais il est toujours bénéfique de sortir de la routine et d’être confronté à la langue pratiquée tous les jours. L’autre avantage d’une bande dessinée est qu’elle associe images et textes. Cette combinaison facilite la compréhension globale et rend le contenu plus accessible aux débutants. De plus, la dimension humoristique de beaucoup de bandes dessinées permet de détendre l’atmosphère et de rendre l’apprentissage plus ludique. La lecture de BD permet aussi d’être plus sensibilisé au sens de l’humour propre à un pays, ce qui présente un intérêt socioculturel. Par exemple, les célèbres dessins de Plantu, qui paraissent en première page du quotidien Le Monde, te donneront un aperçu de l’actualité vue par un habitant de l’Hexagone. Enfin, en France, l’offre de bandes dessinées est très large et répond à tous les goûts, à tous les âges et à tous les niveaux ! On trouve aussi bien des récits historiques, des enquêtes policières, des adaptations de romans, des récits de science-fiction, des parodies, …Cela veut dire que tu trouveras forcément ce qui correspond à tes goûts.

La bande dessinée est un reflet de notre société

Les BD reflètent la société présente ou passée. Ainsi, un dessinateur comme Manu Larcenet(Le Combat ordinaire, Blast, Thérapie de groupe, …) fait preuve d’une grande lucidité sur notre société moderne et décrit avec talent les faiblesses des hommes ordinaires. D’autres bandes dessinées choisissent des formes d’expression plus humoristiques. « Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains. Toute ? Non ! Un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. » Bien sûr, tu as reconnu les premières lignes d’Astérix le Gaulois ! Astérix, Obélix et Idéfix résistent à l’empire romain grâce à leur courage et à la potion magique préparée par le druide Panoramix. Les auteurs voulaient sans doute établir un rapprochement avec tous les peuples opprimés ou minoritaires de l’Histoire. Un autre exemple est donné par la série des albums d’Iznogoud ("is no good") créée par René Goscinny (un des créateurs d’Astérix) et Jean Tabary. Un vizir ambitieux et cruel, dont le seul but est de prendre le pouvoir par la force, veut renverser le calife de Bagdad. Derrière cette histoire d’un individu qui veut « devenir calife à la place du calife » se cache la volonté de tourner en dérision tous les régimes politiques autoritaires. Enfin, pour vérifier si les stéréotypes traditionnels sur les Français moyens sont exacts, plonge-toi au plus vite dans les albums des Bidochon de Binet. Les deux personnages principaux, Robert et Raymonde, sont absolument irrésistibles et nous font vivre avec humour les différents moments de la vie d’un couple (voyages, mariage, maternité, …)

Des personnages attachants et des histoires drôles

Lire des bandes dessinées est une activité plaisante qui nous présente des personnages au caractère bien trempé qui deviennent vite attachants. De plus, l’humour et l’autodérision sont présents chez de nombreux dessinateurs. Superdupont, personnage créé par Gotlib, en est une illustration parfaite. Ce personnage est une sorte d’anti-héros qui porte un béret, un marcel, une cape et des pantoufles traditionnelles (des "charentaises"). Ce super-héros chauvin consomme sans cesse du camembert et parle horriblement anglais. Une autre caractéristique de cette BD est de présenter les animaux sous des traits affectueux et drôles.  Aussi le chien de la BD, Gai Luron, est-il présenté comme un animal peu dynamique mais très tendre. Blanc avec une grosse truffe noire et un petit ventre rebondi, il fait penser au célèbre Droopy. Enfin, même les insectes ne sont pas laissés de côté ! En effet, Gotlib s’amuse à mettre en scène une petite coccinelle sympathique qui passe son temps à faire des commentaires. L’imagination n’a plus de limites !

Cours juniors au Centre International d'Antibes

Meriem Ksaier - 09/07/2020

Nos suggestions d'articles

Apprendre le francais

Pourquoi apprendre le français en France ?

Jean-Luc PICHON - 03/09/2020
Apprendre le français

Tous les ans, des milliers de personnes décident d’apprendre le français en France. Pourquoi ?

La Fête des mères dans le monde

La Fête des mères dans le monde

Jean-Luc PICHON - 03/06/2020
Apprendre le français

Comment célèbre-t-on la Fête des mères dans les différents pays du monde ?

Vocabulaire essentiel à connaître pour un touriste en vacances en France

Vocabulaire essentiel à connaître pour un touriste en vacances en France

Jean-Luc PICHON - 06/05/2020
Apprendre le français

Quels sont les mots et les phrases incontournables à connaître pour tes vacances en France ?