Savoir-vivre à la française : parler français autour d’un verre de vin !

Savoir-vivre à la française : parler français autour d’un verre de vin !

Publié le 28.09.2017, par Gloria Metelli | categorie Apprendre le Français

En France, septembre est synonyme de rentrée — tous à l’école ! — mais aussi de vendanges. Le vin est un incontournable de la gastronomie française et les vendanges sont donc un événement. Sur la côte d’Azur, où se situe le Centre International d’Antibes, et partout en Provence, le roi des vins est bien sûr le rosé ! En effet, 80% de la production de vin de Provence est dédiée au rosé, un vin qui se prête à merveille aux apéros en terrasse et aux dégustations de fruits de mer.
Mais le vin ne s’invite pas seulement à table, il s’immisce aussi dans le parler quotidien. Ce mois-ci nous vous présentons quelques expressions françaises liées au vin.

Mettre de l’eau dans son vin

Cette expression aurait émergé au 17e siècle. Dans le passé, il n’était pas rare de couper le vin — souvent très fort — avec un peu d’eau. Par ailleurs, selon la mythologie grecque, seul Dionysos avait le droit de boire le vin pur, les mortels eux devaient le mélanger. « Mettre de l’eau dans son vin » signifie faire des concessions, prendre sur soi, modérer son discours ou ses actions.

Quand le vin est tiré, il faut le boire

L’origine de cette expression remonterait au 16e siècle. A l’époque, pour acheter du vin, il fallait se rendre chez un marchand spécialisé qui tirait le vin du fût pour le mettre en bouteille à la demande. Gâcher du vin serait une belle erreur ! Cette expression signifie donc qu’une fois une tâche engagée, il faut la finir, aller au bout des choses, voire dans certains cas, assumer et réparer ses erreurs.

Blanc puis rouge rien ne bouge. Rouge puis blanc, tout fout le camp !

Plus qu’une expression, cette phrase servirait également de moyen mémo technique. En effet, les mélanges d’alcool sont réputés pour rendre malade et nous affubler de « gueule de bois » difficile à surmonter. Grâce à cet alexandrin, les buveurs de vin peuvent cumuler rouge et blanc sans craindre un réveil difficile. Boire du rouge après du blanc ne causerait pas ou peu d’effets secondaires indésirables alors que le contraire aurait des conséquences fâcheuses. Il n’est pas dit que cette affirmation soit vérifiée, le meilleur moyen d’éviter que « tout foute le camp » est sûrement de boire avec modération.

Les dictons et les expressions françaises sont toujours un excellent moyen d’apprendre le français. Si l’idée de déguster un bon verre de rosé tout en apprenant le français sur la Côte d’Azur vous séduit, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations sur nos séjours linguistiques en France. Santé !

Publié le 28.09.2017, par Gloria Metelli | categorie Apprendre le Français
CIA
sed Lorem ut pulvinar sit Sed luctus venenatis id